Camrail se défend de toute négligence des victimes du déraillement du 21 octobre

:: Cameroun :: 617 vues :: :: Politique
Camrail se défend de toute négligence des victimes du déraillement du 21 octobre APA news
APA-Yaoundé (Cameroun) La Cameroon Railways (Camrail) a indiqué, lundi, qu'une «priorité absolue» d'assistance était accordée aux victimes du déraillement du 21 octobre dernier en gare d'Eséka (79 morts, selon un bilan officiel provisoire), ainsi qu'à leurs familles, au lendemain du dépôt d'une plainte d'un groupe d'avocats contre la filiale du groupe français Bolloré pour «négligence et homicide involontaire».

L'opérateur, dans un communiqué, précise que ses assureurs et elle-même «se sont immédiatement mobilisés pour que chaque passager soit pris en charge et bien indemnisé des préjudices subis».

La cellule d'assistance aux passagers, dénommée «CAP152» et mise sur pied depuis le 25 du même mois a ainsi, apprend-on, tenu à s'assurer du traitement approprié des réclamations de l'ensemble des passagers du train voyageurs 152.

«Les procédures d'indemnisation pouvant être longues et complexes dans ce type d'accident, Camrail a souhaité faciliter les procédures et débloquer dans l'urgence une première enveloppe budgétaire destinée à la prise en charge des frais funéraires», soit 1,5 million FCFA par personne.

Cette enveloppe, se défend la compagnie, ne constitue pas une indemnisation pour préjudice mais une prise en charge des frais d'obsèques pour laquelle 45 familles se sont déjà manifestées.

En ce qui concerne les indemnisations pour les préjudices subis, qui restent la priorité et le sujet le plus important, Camrail et ses assureurs déclarent qu'un accent particulier est mis pour un traitement personnalisé des dommages subis, directement auprès des blessés et de leurs familles, près de 20 experts étant mobilisés sur le terrain, en coordination avec les établissements de santé pour assister chaque passager touché par l'accident.

Dans l'immédiat et manière complémentaire, l'opérateur du chemin de fer camerounais assure que des remboursements sont mis en place pour la perte de biens matériels divers non retrouvés par les passagers lors de l'accident.

Camrail ajoute qu'elle «s'assurera que les indemnisations soient les plus rapides possibles, personnalisées et à la hauteur du préjudice subi et témoigne tout son soutien et sa solidarité aux victimes».

On rappelle que 28 victimes, représentées par l'avocat Guy Olivier Moteng, ont porté plainte contre Camrail afin que la chaîne de responsabilité soit établie dans ce drame, au sujet duquel le président Paul Biya a par ailleurs créé une commission d'enquête présidée par le Premier ministre Philemon Yang.

 

Cameroun
  0 commentaire(s)

MboaPeople laissez un commentaire

    180


    Dans la catégorie Politique

    Tendances