La livraison des bus de transport de masse n’interviendra qu’après la CAN dames (opérateur)

:: Cameroun :: 471 vues :: :: Economie
La livraison des bus de transport de masse n’interviendra qu’après la CAN dames (opérateur) APA news

APA-Yaoundé (Cameroun) L’opérateur portugais Eximtrans/Irmaos Mota a indiqué que la livraison des autobus au Cameroun, objet d’un contrat signé fin août dernier avec le gouvernement, ne pourra pas intervenir avant la fin de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football dames qu’accueille le pays du 19 novembre au 3 décembre.

Dans un communiqué publié samedi, il met ce retard sur le compte de la mise à disposition tardive de la base de l’ex-Société des transports urbains (SOTUC) à Yaoundé, la capitale, laquelle était encore occupée jusqu’au 16 novembre par des employés en grève de la défunte entreprise Le Bus réclamant le paiement de 20 mois d’arriérés de salaire.

«S’agissant d’une clause conditionnant le contrat, l’acheminement de la première tranche des bus au Cameroun, initialement prévu avant l’organisation de la CAN 2016, n’interviendra qu’après cette échéance», indique le communiqué de l’entreprise, qui localement a mis sur pied une filiale dénommée Société de transport et équipement collectif de Yaoundé (STECY).

Conclu sur le mode partenariat public-privé, le contrat Etat du Cameroun/Eximtrans/Irmaos Mota, d’une durée de 10 ans, prévoyait la mise sur pied d’une compagnie de transport urbain de masse appelée à desservir le public, indépendamment de la CAN, pour 150 véhicules à raison de 50 à l’échéance décembre 2016, le reste étant attendu entre janvier et juin prochains.

Du fait de ce décalage, la STECY a dû recourir à la solution de location de 10 bus auprès de compagnies locales qu’elle a fait floquer aux couleurs des pays participants à la CAN dames.

 

Cameroun
  0 commentaire(s)

MboaPeople laissez un commentaire

    180


    Dans la catégorie Economie

    Tendances