Un militaire camerounais tué au Nigéria

:: Cameroun :: 848 vues :: :: Politique
Un militaire camerounais tué au Nigéria Cameroon-info.net
Le soldat de 2e classe Fubert Godwe est la première victime connue de l’opération Thunder 1 du Bataillon d’Intervention Rapide.

Fubert Godwe, soldat camerounais de 2e classe, a perdu la vie le 2 janvier dernier au Nigéria aux environs de 12h30. Engagé dans l’opération Thunder 1 du Bataillon d’Intervention Rapide (BIR), il est la toute première victime connue de l’opération qui a débuté le 19 décembre 2016. Le quotidien Le Jour édition du 3 janvier 2017 qui rapporte cette information indique que le véhicule de ce militaire à bord duquel se trouvaient ses frères d’armes a sauté sur un engin explosif improvisé. C’était précisément dans la localité de Lyawa où ils étaient en patrouille.

En plus du soldat Fubert Godwe décédé, il y a eu deux militaires blessés. Une enquête est ouverte pour comprendre au mieux ce qui s’est passé. La faute serait-elle une avancée trop rapide de l’opération Thunder 1 ? Un militaire interrogé par le quotidien déclare: «ils ne prennent pas toujours le temps de bien couvrir leurs arrières de sorte que des terroristes peuvent se glisser dans leur dos et poser des engins explosifs improvisés». 

Pour parler précisément de l’opération Thunder 1, il est à noter que jusqu’ici, c’est la plus grande opération menée par les militaires camerounais en terre étrangère. Elle a pour but la reconquête de Gwoza et de ses alentours.

Gwoza est une ville nigériane présentée en septembre 2014 par Abubakar Shekau comme la capitale du «sultanat» de Boko Haram. Les autorités nigérianes avaient déjà annoncé la reprise de cette ville, mais ne s'y sont pas installées et les membres de la secte l'ont tranquillement réinvestie. C’est donc avec l'accord des autorités nigérianes, que le BIR s'est lancé dans cette reconquête jugée «audacieuse» par le journal.

 

Cameroun
  0 commentaire(s)

MboaPeople laissez un commentaire

    180


    Dans la catégorie Politique

    Tendances