Le Cameroun condamné à payer 7 milliards FCFA à un ex-maire illégalement détenu

:: Cameroun :: 782 vues :: :: Justice
 Le Cameroun condamné à payer 7 milliards FCFA à un ex-maire illégalement détenu APA news
Le Groupe de travail contre la détention arbitraire du Conseil des droits de l'homme des Nations unies a condamné l'Etat du Cameroun à verser la somme de 7 milliards FCFA à l'ancien maire de Njombé-Pendja (Littoral), Paul Eric Kingué, en prison pendant 8 ans pour détournement d'un montant de 1,4 million FCFA, a appris APA auprès de l'intéressé.

Cette décision, qui n'est pas susceptible d'appel, revoit à la baisse les 12 milliards initialement prononcés par la même Cour, alors que l'ancien édile demandait une réparation de l'ordre de 23 milliards FCFA depuis 2015.

Arrêté en 2008, Paul Eric Kingué avait été condamné à 3 ans de prison ferme le 23 mars 2011 par la cour d'appel du Littoral, avant d'écoper de la prison à vie prononcée par le tribunal de grande instance du Wouri.

Acquitté en cour d'appel, il fut pourtant maintenu en détention et se considérait lui-même comme un «détenu politique» dont «rien n'explique les multiples condamnations».

A l'origine de ses malheurs, l'ex-chef de l'exécutif municipal de Njombé-Penja, par ailleurs président de la sous-section Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC, au pouvoir) au moment des faits, s'était attiré les foudres des dirigeants de la Société des plantations du Haut-Penja (Groupe Php), de la Société des plantations de Mbanga (SPM) et de Caplain.

Pêle-mêle, il dénonçait les exécrables conditions de travail des ouvriers de ces agro-industries occidentales, le non-paiement des impôts à sa mairie depuis 30 ans, l'expropriation abusive des paysans ainsi que la sous-évaluation des parcelles occupées par ces sociétés.

 

Cameroun
  0 commentaire(s)

MboaPeople laissez un commentaire

    180


    Dans la catégorie Justice

    Tendances